juin 23, 2024

Connaissez-vous la différence entre un assassin et un meurtrier ?

Bien que le terme assassin et le terme meurtrier semblent être pareils, il est important de savoir qu’il y a une nuance entre les deux. Un assassin est une personne ayant commis un assassinat tandis qu’un meurtrier est une personne ayant commis un meurtre. Bien que ces notions sont toutes les deux considérées comme des crimes, elles sont bien différentes au regard de la loi, notamment au regard du droit pénal.  Afin de vous permettre à bien faire la distinction, nous allons vous présenter, ci-dessous, la différence entre un assassinat et un meurtre puis, à titre informatif et pour aller un peu plus loin, nous allons également voir les sanctions prévues par le droit pénal. Tenez-vous prêt, c’est parti !

C’est quoi un meurtre ?

D’après l’article 221-1 du Code pénal, le meurtre est le fait de donner volontairement la mort à autrui. Il s’agit donc d’un homicide volontaire et selon l’article 221-2 du code pénal, le meurtre est puni de 30 ans de réclusion criminelle ou d’une réclusion criminelle à perpétuité si certaines conditions que nous allons voir plus bas sont réunies.

C’est quoi un assassinat  ?

En ce qui concerne l’assassinat, d’après l’article 221-3 du code pénal, l’assassinat est un meurtre commis avec préméditation ou guet-apens. En d’autres termes, l’assassinat n’est donc qu’un meurtre aussi mais la particularité réside dans la façon dont le crime a été commis car contrairement au meurtre l’acte est prémédité pour un assassinat. D’après la loi, notamment l’article 132-72 du droit pénal, la préméditation est le dessein formé avant l’action de commettre un crime ou un délit déterminé. Selon l’article 132-71-1 du code pénal, le guet-apens, quant à lui, est le fait d’attendre une ou plusieurs personnes dans un lieu déterminé, pendant un certain temps, pour commettre à leur encontre une ou plusieurs infractions.

La différence entre assassinat et meurtre

Faisant tous les deux partis de ce que l’on appelle un homicide volontaire, c’est-à-dire une infraction qui consiste à porter volontairement atteinte à la vie d’autrui, la préméditation est donc le détail qui distingue réellement l’assassinat du meurtre. Par ricochet, ce détail fait la différence entre l’assassin et le meurtrier, autrement dit celui qui exécute un meurtre planifié et celui qui commet un homicide résultant d’une décision prise sur le coup. Même si cette différence est en apparence très petite, elle tient un rôle majeur et elle est très importante aux regards de la loi. Le simple constat de cette différence peut modifier une peine de prison de quelques années.

Les sanctions pénales prévues par la loi

Comme il a été déjà mentionné sommairement plus haut, le meurtre est puni de 30 ans de réclusion criminelle, d’après le code pénal. La peine pourrait être une réclusion à perpétuité :

– si le meurtre précède, accompagne ou suit un autre crime ;

– si le meurtre a pour objet de préparer ou de faciliter un délit ;

– si le meurtre a pour objet de favoriser la fuite, ou d’assurer l’impunité, de l’auteur ou du complice d’un délit.

En ce qui concerne l’assassinat, il est puni directement d’une réclusion à perpétuité. Il est important de savoir que la réclusion criminelle à perpétuité est une peine d’emprisonnement assortie d’une sécurité car, en France, l’emprisonnement jusqu’à la mort n’existe pas. Cependant, suivant les circonstances, il peut avoir lieu, notamment dans le cas où il est question d’un :

– assassinat d’enfants avec viol, tortures et actes de barbarie

– meurtre de policiers ou de magistrats, à cause de leurs fonctions.

En résumé, un meurtrier est donc un individu qui a effectué une homicide suite à une décision spontanée alors qu’un assassin est celui qui en a commis avec préméditation.

Sur ce, nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous, à très vite, pour de nouveaux sujets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *