avril 23, 2024
Divorce, causes, procédure, conséquences

Tout savoir sur le divorce

Le rêve de chaque être humain est de trouver quelqu’un avec qui partager sa vie. La vie de couple est souvent présentée comme étant un domaine où règnent la complicité, l’amour et la confiance mutuelle. Cependant, la réalité ne correspond pas forcément à cette image qu’on a de la vie à deux. En effet, un couple est sans cesse confronté à des problèmes plus ou moins graves, mettant en péril l’équilibre préétabli. Bien que les disputes passagères se règlent par des discussions, certaines discussions peuvent pousser le couple à atteindre un point où aucun consensus n’est possible.

Le divorce

Le divorce est l’acte par lequel un couple signe la fin de leur mariage et de leur vie commune. Le divorce est la procédure la plus traitée au sein des institutions juridiques. Il peut prendre différentes formes selon la situation et le rapport existant entre les deux parties. La première forme est le divorce par consentement mutuel où les deux conjoints se mettent d’accord sur les termes de leur séparation. Par contre, le divorce contentieux se produit lorsque les deux parties sont en désaccord. Cette deuxième procédure s’avère plus délicate et onéreuse en vue des diverses étapes qu’elle nécessite et de la durée que peut prendre sa réalisation.

Les causes du divorce

Certaines disputes aboutissant à des réconciliations peuvent avoir un effet positif sur la vie du couple ; elles peuvent les rapprocher plus que jamais si chaque partie prend ses responsabilités en reconnaissant ses erreurs. Cependant, certaines situations contribuent à détériorer à jamais la confiance et l’affection que l’un porte envers l’autre.

    • L’adultère

L’adultère est la cause la plus fréquente de divorce. Pour plusieurs raisons, l’un des conjoints peut être amené à entretenir une relation hors mariage, une pratique qui va à l’encontre des vertus régissant la vie de couple et les accords stipulés dans le contrat de mariage. L’adultère est donc considéré comme étant une faute grave et une raison valable de demander le divorce.

    • L’incompréhension mutuelle

Bien que le couple soit généralement basé sur une confiance et une compréhension réciproque entre les deux individus, les divergences d’idées peuvent surgir et devenir une source de tension. Lorsque chacun veut imposer ses normes sans prendre en compte l’avis de l’autre, la cohabitation peut devenir difficile. À défaut de trouver un terrain d’entente, la séparation peut s’avérer inévitable.

    • La violence conjugale

Un grand nombre de femmes meurent chaque jour sous les coups de leurs maris. La violence est la forme la plus primitive et brutale de gérer un désaccord. Ce qui est triste, c’est que de nombreuses victimes n’ont pas le courage de dénoncer leurs bourreaux. Cependant, il y a des femmes qui prennent leur courage à deux mains et décident d’entamer des poursuites à l’encontre des maris violents. La violence conjugale est un motif valable de divorce. En plus des charges obligatoires conformes au divorce, le bourreau est passible de sanctions supplémentaires.

La procédure de divorce

Pour entamer une procédure de divorce, celui qui le demande doit, au préalable, consulter un avocat. Celui-ci se chargera ensuite d’étudier le dossier avant de le faire parvenir à un juge. Dans le cas d’un divorce par consentement, les deux parties consultent leurs avocats respectifs, qui rédigeront un acte signé par chaque protagoniste. Si la procédure doit se régler par le biais d’un procès, le juge va convoquer les deux époux afin de les écouter et trancher pour une décision convenable.

Les conséquences du divorce

En plus de la séparation des deux conjoints, le divorce a des répercussions sur le plan financier et familial.

    • Le partage des biens

À la suite d’un divorce, le patrimoine familial est dispersé entre chaque partie du ménage. Celui qui se trouve dans une situation financière défavorable se verra octroyer un dédommagement (femme au foyer). Le mari doit également verser régulièrement une pension alimentaire pour subvenir aux besoins des enfants.

    • La garde des enfants

La garde alternée des enfants est souvent la procédure mise en place par le tribunal. Cependant, pour diverses raisons une garde exclusive peut être accordée à l’un des parents. Ces raisons peuvent être une instabilité financière ou professionnelle, un désintérêt d’un parent envers ses enfants ou encore si l’un d’eux présente un danger pour la sécurité de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *