mai 28, 2024
tribunal

FAQ sur l’usurpation d’identité

Chaque personne est unique et l’empreinte digitale le prouve bien. En effet, parmi les 7,8 milliards d’êtres humains dans le monde entier, chaque individu dispose d’une identité qui lui est propre. Il s’agit d’un ensemble d’informations qui servent à distinguer une personne au sein de la société, notamment le nom, l’adresse et les différentes immatriculations. Toutefois, il peut arriver qu’une personne malveillante utilise les données personnelles d’un autre individu à des fins frauduleuses, c’est l’usurpation d’identité. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Qui sont les usurpateurs et comment procèdent-ils ? Et enfin, comment peut-on s’en protéger ? FAQ sur l’usurpation d’identité.

Usurpation d’identité : qu’est-ce que c’est ?

L’usurpation d’identité désigne un crime commis contre une personne par l’utilisation d’informations personnelles la concernant, et ce, sans son consentement. Il s’agit d’un vol délibéré de l’identité d’un individu pour tirer des bénéfices sans son accord. En se servant de données personnelles de quelqu’un d’autre, le voleur peut avoir accès aux finances de sa victime et réaliser des transactions qui sont considérées comme illicites. Il est aussi possible que les informations servent à commettre des délits qui peuvent incriminer le propriétaire de l’identité à son insu. Dans tous les cas, l’usurpation de l’identité d’une personne peut causer des préjudices majeurs au vrai propriétaire. Toutefois, ce dernier est bien sûr en droit de réclamer des réparations auprès des tribunaux, puisqu’il s’agit d’un vol pur et simple. Pour ce faire, il lui faudra porter plainte et trouver un bon avocat en droit pénal pour plaider sa cause. Cependant, les honoraires d’un avocat sont assez élevés et bien des gens ne peuvent pas s’offrir ce luxe. Heureusement qu’il existe des avocats commis d’office qui peuvent défendre ceux qui ont peu de moyens.

Qui sont les usurpateurs ?

Dans la plupart des cas, l’usurpation d’identité est liée à un abus de confiance. En effet, l’usurpateur est souvent un proche que la victime connaît bien. Il peut s’agir d’un ami, d’un collaborateur ou d’un employé. Il est aussi possible qu’un membre de la famille procède à ce type d’opération en vue de tirer des bénéfices personnels. C’est le cas lorsqu’un enfant se sert de la carte de crédit de ses parents pour réaliser des achats sans leur permission. Cette hypothèse semble se confirmer vu que l’usage de l’identité d’une personne nécessite des données confidentielles que seul le propriétaire peut fournir. Toutefois, avec les différentes innovations de la technologie, il existe actuellement des pirates informatiques performants qui peuvent craquer les pare-feu qui protègent les données numériques d’une personne. Ce type de voleur aura donc accès à l’identité digitale d’une personne et pourra l’utiliser à des fins frauduleuses.

Comment se préserver de ce type de vol ?

On dit souvent qu’il vaut mieux prévenir que guérir. En effet, la réparation des préjudices liés à l’usurpation d’identité consiste en une longue procédure qui risque même de ne pas avantager la victime, surtout si le voleur n’est pas désigné. De ce fait, il est indispensable de prendre certaines mesures afin de s’en préserver. D’abord, il faut essayer de réduire le nombre d’informations personnelles que l’on livre au public et se limiter au strict nécessaire. À cet effet, il faut toujours éviter de communiquer des informations sensibles comme les documents d’identité et de finances. Toutefois, si l’utilisation de ces données est indispensable, il est préférable d’en faire des copies et de marquer sur le document copié le motif de son envoi, ainsi que le destinataire. Il faut aussi faire très attention avec l’usage des réseaux numériques, car les usurpateurs les utilisent pour commettre leur méfait. Pour ce faire, filtrez bien vos appels et évitez de discuter avec des personnes que vous ne connaissez pas. De plus, il est important de vérifier régulièrement les paramètres de confidentialité concernant vos données personnelles. Il est préférable d’éviter à tout prix d’ouvrir des sites non sécurisés, car des virus pourraient s’introduire dans votre appareil pour voler ensuite vos codes source. Enfin, il est fortement conseillé de réaliser une vérification régulière des comptes bancaires afin de déceler les activités suspectes et de prendre les mesures nécessaires en cas de doute.

En somme, votre identité est précieuse et il vous faut la préserver à tout prix, et ce, dans votre propre intérêt. Ainsi, veillez toujours à sécuriser vos activités sur le web et à contrôler régulièrement l’état de vos finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *